Comment choisir son thérapeute ?

La sexologie est une approche essentiellement interdisciplinaire. Le mieux est de demander conseil à votre médecin traitant en premier lieu.

Cependant, en raison des tabous encore présents et du manque de formation, il est possible que votre médecin ne soit pas à l’aise. Il vous faudra alors contacter directement un spécialiste.

 

En cas de trouble sexuel installé (depuis plus de 3 à 6 mois) et d’une souffrance personnelle et/ou interpersonnelle, une première évaluation médicale (médecine sexuelle) est conseillée. En effet, il est fréquent qu’un trouble sexuel soit le signe avant coureur d’un autre ou d’une maladie. Il est fréquent de retrouver parmi les causes d’un trouble sexuel, un état anxio-dépressif. Ou même certaines prescriptions médicamenteuses problématiques par exemple. Votre médecin pourra alors traiter cela.

 

De manière générale, les soignants, médecins et non-médecins, travaillent de manière complémentaire. L’évaluation de base peut s’effectuer indifféremment par l’un ou l’autre. Cependant, il est bon de s’assurer qu’il travaille régulièrement avec un médecin en cas de nécessité. Dans le cas où vous consulter un psychologue ou un soignant non-médecin.
Le médecin vous prend en charge si le traitement nécessite des examens ou des interventions médicales.

 

Si la difficulté ou trouble sexuel est exclu, ine psychothérapie ou tout autre forme de sexothérapie peut vous être proposé.

 

Sur le plan psychothérapeutique, se sont les interventions cognitivo-comportementales et les approches de psychothérapie dites brèves comme les approches systémiques (surtout pour les problématiques relationnelles) qui ont les meilleures évidences scientifiques concernant leur efficacité.

X